Journée pique-nique avec nos petits enfants

Samedi dernier, notre fils nous laisse les enfants à Brigitte et moi et l’idée nous est venue de les amener dans un endroit sympathique pour pique-niquer.  Brigitte prépare la glacière et on met les mômes dans la voiture. Nous voilà partis au marché d’Hourtin Bourg pour acheter des provisions.

La chaleur est écrasante et j’ai peur qu’en les amenant à la plage ils risquent une insolation, je n’ai pas fini d’entendre les reproches de ma belle-fille si c’est le cas… « Brigitte et si on les amenait à la Lagune de Contaut ? ». Nous voilà décidés, la fraîcheur de la Lagune et l’ombrage des saules, bouleaux et chênes qui l’entourent sera parfaite pour cette journée. En plus j’aime bien faire découvrir aux petits les oiseaux et je sais que là-bas il y en a pas mal qui fuient comme nous la chaleur.

Une balade qui ouvre l'appétit

Sur place, on a garé la voiture sur le parking et je déplie la poussette pour Maxence, le petit dernier. C’est parti, on emprunte le sentier gratuit en visite libre qui fait le tour de la Lagune. Il fait nettement plus frais ici, les petits sont ravis car la passerelle qui surmonte le marais boisé au milieu des osmondes royales leur donnent l’impression d’être au temps des dinosaures. « C’est vrai qu’elles sont immenses ces fougères » me dit Brigitte. Je suis convaincu d’avoir choisi la bonne activité car si déjà les fougères créent une telle effervescence, qu’est ce que ce sera au bout de la Lagune quand ils pourront observer à la longue vue, dissimulés derrière la palissade en bois tels de vrais petits explorateurs !

 

Découverte ludique de la Lagune et ses animaux

Le sentier particulièrement bien aménagé et entretenu nous offre des points de vue alternés avec des panneaux d’information. Zoé s’amuse à les déchiffrer, ça fait un support ludique pour son apprentissage de la lecture.

Les voilà à se disputer pour regarder dans la longue vue les cormorans posés sur l’eau. Ils n’en voient même pas le héron qui pêche juste à côté. « Du calme les enfants, chacun son tour, et arrêtez de piailler, vous allez faire fuir les oiseaux ! »

A mon tour j’attrape la jumelle pour observer une petite masse sombre sur un tronc semi immergé, « mince alors, une tortue ! », certainement une tortue de l’espèce des cistudes d’Europe, protégée ici.

Des amis m’ont parlé d’une année où une jeune loutre venait pêcher dans la lagune et se laissait facilement observer lorsqu’elle dégustait des écrevisses sur la berge, les chanceux d’avoir pu assister à un tel spectacle. Moi j’observe des traces…

La pause agréable

Après le petit kilomètre parcouru, à table ! « Dis donc Brigitte, tu fais ça bien », la voilà qui nous sort la nappe à carreaux qu’elle dispose sur la table de pique-nique. « Heureusement que la table était déjà sur place, sinon tu l’aurais amenée aussi ? »

Nous voici à déguster au frais et en famille les bons produits du terroir, « Maxence tu veux du saucisson ? ». Je pense que les petits auront des choses à raconter à leurs parents ce soir, jouer les explorateurs a l’air de les avoir conquis. Et je suis content de leur avoir fait reconnaître quelques espèces d’oiseaux des marais, ils vont impressionner leur institutrice !

On vous recommande...