1er jour : Hier est déjà loin...

Cela faisait longtemps que je n’avais pas été réveillée par autre chose que l’alarme de mon téléphone… Les 1ers rayons du soleil qui traversent la fenêtre de notre chambre d’hôtes viennent doucement me rappeler que, ce week-end, on a tout notre temps ! Mon chéri m’a fait la surprise d’aller récupérer notre petit-déjeuner pour le déguster dans le lit…

Dire qu’il y a moins de 24h, on était encore dans l’agitation des bouchons pour aller prendre notre vol à l’aéroport. Notre hôte ne nous a pas menti : ce week-end va être une vraie bouffée d’oxygène ! Même si on n'a encore vraiment rien prévu…

10h30 : direction le front de mer à Lacanau ! 

On a loué des vélos facilement, et ce 1er trajet jusqu’à l’océan, plutôt court, me fait penser qu’on ne va pas beaucoup utiliser la voiture de location ! A marée basse, et à cette heure-ci, on n’a pas à se battre pour se balader tranquillement le long de la plage. On dirait même qu’entre les passants présents sur le boulevard piéton sur le haut de la dune, et les surfeurs courageux au large, il n’y a que nous !

12 heures : halte déjeuner dans un restaurant côtier

Une cuisine simple et généreuse avec une superbe vue, c’est tout ce qu’on demande ! On fait vite notre choix parmi les restaurants du front de mer, car même si ce n’est pas encore la frénésie de l’été, on veut vraiment la plus belle vue, et prendre notre temps à table.

Nous reprenons les vélos pour une balade incroyable tout l’après-midi. Au programme : 18 kilomètres de détente, où se succèdent paysages forestiers et panoramas incroyables sur le lac et l’océan. Entre quartiers typiques et petits coins sauvages, on a trouvé plein d’endroits pour se faire des pauses et faire le plein de clichés, dans nos têtes comme avec notre appareil photo.

19 heures : Profitons des derniers rayons de soleil en savourant un dîner bien mérité

Après une escale rafraîchissante dans notre chambre, nous voilà repartis pour une combinaison dîner/coucher de soleil juste parfaite ! L’impression que le temps s’arrête et nous appartient est vraiment grisante, mais tellement agréable !

2ème jour

Nouveau réveil loin de chez nous ! Une surprise m’attend, apparemment nous sommes attendus… Je ne pensais pas avoir à faire du vélo ce matin, mais je dois avouer que la légère brise iodée délivrée par Eole nous fait voyager sur les 4 kilomètres qui nous séparent du centre de la station balnéaire. Surtout que, une fois arrivés, la récompense qui m’était tenue secrète m’est dévoilée : une matinée rien que pour nous au Spa, pour nous faire chouchouter comme il se doit. J’ai même réussi à m’endormir pendant mon gommage régénérant !

Le voyage sensoriel terminé, nous sommes allés récupérer des paniers repas réservés la veille pour rejoindre une plage lacustre isolée, et partager un pique-nique qui nous rappelle nos souvenirs d’enfants… Nous y étions tellement bien, que la sieste digestive s’est imposée d’elle-même, bercés par le bruit du vent dans les arbres et le léger clapot de l’eau sur la berge, pour s’achever en milieu d’après-midi.

3ème jour : Demain est un autre jour !

Même si nous n’avions pas beaucoup de bagages, faire les valises reste toujours le moment marquant la fin du séjour. Mais, ayant un peu de temps avant notre vol de retour, nous avons prolongé  l’expérience grâce à notre hôte, qui nous a conseillé d’aller visiter un château médocain ouvert gratuitement aux visiteurs ce week-end là. En nous initiant à la dégustation, nous nous sommes même découverts des points communs que nous étions à mille lieues d’imaginer avant ce week-end.