Du 23 au 30 septembre se déroule le championnat du monde de waveski en Galice, en Espagne. Mathis, Lou, Atamaï, Alice, Capucine et Luana ont entre 12 et 15 ans et sont membres du club du CKLG. Ils participeront à cette grande compétition. Nous sommes allés à leur rencontre pour faire leur connaissance et en découvrir davantage sur ce sport inédit !

Qu’est-ce que le waveski ?

A l’origine le waveski est utilisé par les secouristes des plages australiennes pour aller chercher les nageurs en difficulté. Dans les années 80, les premières compétitions internationales font surface et le waveski devient un sport à part entière.

Comment se pratique le waveski ?

A la croisée du surf et du kayak, le waveski se pratique en mer sur des spots de vague. Le pratiquant est assis sur une planche de surf rigide et se déplace en pagayant. L’équilibre est alors assuré par une ceinture autour de la taille et des sangles situées au niveau des pieds.

L’école Canoë Kayak Lacanau Guyenne, une seconde maison pour les jeunes !

Nous avons rendez-vous à l’école de wave-ski CKLG située à Lacanau face à l’océan. Pablo, le coach nous accueille avec un grand sourire. Il a lui-même été champion du monde de waveski et souhaite aujourd’hui transmettre son savoir-faire aux jeunes. Il nous présente à une partie de l’équipe : Lou, Atamaï et Matthis.

C’est avec passion que ces jeunes waveskieurs nous racontent leurs aventures. Ils ont connu le waveski  lors des activités scolaires et sont tombés amoureux de ce sport insolite. Depuis, ils ne lâchent plus leurs planches et vont braver les vagues dès qu’ils peuvent. L’école du CKLG est une association à taille humaine et témoigne d’une réelle atmosphère familiale.
« On se sent comme à la maison ici ! » affirme Atamaï. Les enfants apprécient beaucoup l’ambiance communautaire du waveski. Pendant les vacances, ils viennent tous les jours au club, devenu leur deuxième maison.

Le wave-ski, des sensations inédites

De par sa position assise près de la surface, le waveski est un sport sensationnel laissant place à une véritable osmose avec l’océan. Lorsqu’ils sont à bord d’un waveski, les jeunes se sentent en parfaite harmonie avec les vagues qu’ils décrivent impressionnantes. Également surfeurs, ils trouvent les sensations différentes debout sur une planche, le champ de vision est plus large.

Déjà de beaux parcours…

Au fil de la conversation, on découvre que Lou a été la première fille en cadette et junior pour le championnat de l’année dernière. Elle est notamment arrivée quatrième chez les jeunes adultes. Atamaï, quant à lui, a été champion de France et Matthis troisième ! Alice, Capucine et Luana sont elles aussi, de vraies compétitrices et atteignent souvent le top 5 français.
Le niveau, l’ambition et la passion sont au rendez-vous…ça promet pour le championnat en septembre !

Un projet éducatif 

Pour participer au championnat du monde, l’association et les jeunes se donnent les moyens, par exemple en recherchant des sponsors. En plus d’être une compétition, le championnat représente un réel projet éducatif pour les enfants. Pablo souligne « Ce projet de championnat représente un apport linguistique, culturel mais aussi de l’amusement pour les enfants ». Lors de la compétition, un film va être réalisé à destination des collèges et lycées pour montrer aux jeunes et à leurs amis les coulisses du waveski et pourquoi pas leur donner envie de devenir à leur tour des waveskieurs !
 

Si vous voulez soutenir l'équipe, vous pouvez contribuer à ce projet en réalisant un don.
Rendez-vous à l'école CKLG ;) 

Au fil du temps et de l’histoire, le waveski est devenu un sport de glisse à part entière ! Cette équipe de jeunes canaulais passionnés fait preuve d’ambition et de volonté. On leur souhaite un très beau championnat, de beaux résultats et surtout beaucoup de plaisir !

Alors ça vous tente le waveski ?