Retour
Le tour du village de Talais par le port
Tour du village par le port
Distance : 6,1 km
Durée : 1h30
Indic Overlay Map
Boucle

Talais – le tour du Village par le Port

Sur les bords de l'estuaire de la Gironde, un itinéraire de randonnée riche en patrimoine remarquable naturel qui vous donnent l'occasion de découvrir le marais de Talais et son port ostréicole. Et pourquoi pas une petite dégustation d’huîtres ?
Le long de votre balade, vous pouvez aussi découvrir les mattes, ces terres de culture qui se situent en dessous du niveau des plus hautes marées.

Détails de la balade

  • Laisser la voiture sur le parking situé à l'arrière de l'église. A l'angle de la grande maison bourgeoise, prendre la route de Loumenade. A 250m à droite dans la prairie se trouvent les vestiges d'un tumulus probablement d'origine néolitique connu sous le nom de la "Motte du Castéra". Traverser l'intersection puis prendre à 200m à gauche la passe empierrée du Château. Marcher 200m puis prendre à droite le passage de la pompe sur 250m jusqu'à l'intersection. Traverser l’intersection puis à 100m prendre à droite le chemin du Désert le long de la piste cyclable pendant 1km. Traverser la route Talais Soulac en direction du port suivant la piste cyclable sur 800m jusqu’au Musée du Port.
  • Au port, en saison, une pause pique-nique peut-être faite (restauration à la guinguette). Construit par les pêcheurs pour exploiter un ancien gisement d’huîtres portugaises, ce port connût par le passé une forte activité que les années 1970 virent décroître et s’éteindre. L’aménagement des rives du chenal d’accès à l’estuaire ainsi que la rénovation des cabanes permettent d’agrémenter ce site ouvert aux visiteurs. Aux beaux jours, il est possible de s’y restaurer et pourquoi pas d’y déguster des huîtres du producteur.
  • Le port est desservi par une piste cyclable conduisant au marais ostréicole des Baluards ainsi qu’à la digue longeant l’estuaire. Un point d’observation y a été aménagé. Cependant le chemin pédestre n’emprunte pas la piste ! Longé par une digue protégeant les mattes du risque de submersion, l’estuaire est bordé de vasières laissant parfois apparaître quelque petite plage à marée basse. Il fut par le passé un lieu de pêche fréquenté tant le poisson y était abondant. Des systèmes de capture appelés gords y étaient disposés en travers du rivage. Ils ont laissé place aux carrelets que l’on peut voir aujourd’hui. La vue qu’offre la berge permet de voir la rive opposée avec de gauche à droite Royan, Vallières, Meschers, Suzac, Talmont... Une table d’orientation est disponible sur le belvédaire à l’entrée du site.
  • Ces terres de céréaliculture se situent en dessous du niveau des plus hautes marées. C’est pourquoi l’entretien des digues est capital pour leur préservation. Ainsi ces terres émergées au XVIIème siècle grâce aux techniques des ingénieurs hollandais sollicités, sont gérées par un syndicat de propriétaires dont une des missions primordiales est de veiller au bon fonctionnement du réseau hydraulique. Ce syndicat a vu ses statuts déposés sur ordonnance royale au XIXème siècle.
  • A partir du Musée, prendre tout droit la passe Castillonnaise (sur la route goudronnée) sur 1.325km le long des mattes (terres à céréales). A l’intersection, prendre à droite la route de la rivière sur 1.1km, puis à nouveau à droite la passe des Pargaux sur 300m. Prendre à gauche le chemin des prés du bourg sur 225m. Traverser la route de Soulac et retour au parking de l’église.
Vous allez adorer
  • un port animé
  • bons plans pour manger

Informations complémentaires

Partager

Retrouvez toute l'actualité de Médoc Atlantique sur les réseaux sociaux et soyez visible avec le #oceanesque !

Disponibilités

Informations à titre indicatif, à vérifier auprès du prestataire hébergeur.

  • Disponible
  • À vérifier
  • Complet / Fermé
Demande d'informations

Tenté ? Contactez le prestataire directement !

Talais – le tour du Village par le Port