Retour
Eglise Saint-Vivien-de-Médoc - © Médoc Atlantique (1)
OT Médoc Atlantique
Eglise Saint-Vivien-de-Médoc - © Médoc Atlantique (1)
OT Médoc Atlantique
Distance : 7 km
Durée : 2h
Indic Overlay Map

Tour de ville de Saint-Vivien-Médoc

La petite commune de Saint-Vivien-de-Médoc, connue pour son authentique marché du mercredi matin, à ciel ouvert, est un lieu incontournable avec une ambiance chaleureuse où l’on se régale de produits du terroir.
Saint-Vivien, c’est aussi sa plage et son port, des lieux charmants et paisibles où il est bon de flâner entre les cabanes avant de déguster quelques spécialités de l’estuaire.

Vous allez adorer
  • un port atypique
  • de bons produits à découvrir

Points d‘intérêts

  • Eglise de Saint-Vivien
    Eglise de Saint-Vivien

    Située au coeur du village, l’origine de sa construction remonterait au VIè siècle. Elle fut d’abord simple chapelle dédiée au culte de Saint-Vivien, évêque de Saintes. Menacée de destruction à plusieurs reprises, notamment lors des invasions barbares et des guerres de religions, elle fut restaurée et embellie au XIIè siècle, période durant laquelle fut construite sa remarquable abside de style roman qui subsiste encore aujourd’hui. En 1957, l’église fut dotée d’un nouveau clocher. Son style architectural quelque peu surprenant constitue toujours un inépuisable sujet de conversation pour les visiteurs et les habitants du village.

  • Le port de Saint-Vivien
    Le port de Saint-Vivien

    Le petit port de Saint-Vivien apparaît à partir du XVIème siècle, lors du dessèchement des marais, comme pour une grande partie des villages environnants. De nombreux petits ports voient le jour et les cabanes de pêche se construisent à 3km de l’estuaire.

  • Les bassins à huîtres
    Les bassins à huîtres

    L’histoire de l’huître médocaine remonterait à l’époque romaine (l’an 309) où les agriculteurs médocains exploitaient accessoirement les bancs d’huîtres naturels posés sur les sables vaseux dans les chenaux du Bas Médoc comme au Verdon, Talais… Mais au XIXème siècle, on raconte que le « Morlaisien », un navire portugais, déversa accidentellement ses huîtres dans les bassins. Elles remplacèrent les huîtres du Moyen Age. Au fur et à mesure des années, des parcs à huîtres se créent et se développent. En 1969, les huîtres sont victimes de l’épizootie et sont décimées Il faut attendre 2014 pour que des huîtres japonaises soient réintroduites, affinées dans les bassins et vendues à nouveau. C’est sur cet emplacement d’anciens marais salants que se développe l’aquaculture.

Informations complémentaires

Partager

Séduit ? Partagez cette pépite #oceanesque avec votre communauté !

Disponibilités

Informations à titre indicatif, à vérifier auprès du prestataire hébergeur.

  • Disponible
  • À vérifier
  • Complet / Fermé
Demande d'informations

Tenté ? Contactez le prestataire directement !

Tour de ville de Saint-Vivien-Médoc