Retour
Boucle du Phare de Richard4
Boucle du Phare de Richard
Boucle du Phare de Richard4
Boucle du Phare de Richard
Distance : 10,7 km
Durée : 2h30
Indic Overlay Map
Boucle

Boucle du Phare de Richard

Partez à la découverte de la commune de Jau Dignac et Loirac, ancienne île de l'estuaire de la Gironde.
Au détour d'un chemin vous pourrez apercevoir le Lézard Vert Lacerta Viridis se dorer au soleil ou une Cistude d'Europe Ernis Orbicularis...

Randonnée de découverte de la nature par les digues avec vue sur l'Estuaire de la Gironde, les mattes (polders), les marais, les chenaux et le port de Richard.
Du haut des 18m du phare-musée de Richard, un paysage grandiose sur 360° s'offre à vous.

Détails de la balade

  • Laissez la voiture sur le parking du phare de Richard . A l’aire de pique-nique, montez sur la digue et la suivre sur votre gauche. Rapprochez-vous de la petite cabane de pêche la plus proche (sur votre droite) Vous êtes devant un carrelet .
  • Avancez-vous et observez cet intriguant filet de pêche. Après avoir laissé sur votre gauche la route d’accès au phare, prenez la passe de Paul en descendant la digue, ligne droite qui traverse les mattes. Arrivé à la route D2, tournez à gauche, suivez cette route sur quelques mètres puis avant la bouée rouge d’indication du phare, empruntez à droite le chemin dans le marais.
  • A l’extrémité du chemin prendre à gauche la voie qui vous conduira à Dignac. Vous serez au point culminant de votre randonnée. Continuez toujours tout droit sur le chemin de Perey, jusqu’au stop et prenez la route en face. A la sortie de Dignac, observez sur votre gauche ces anciennes maisons médocaines et suivez la D103E3 à gauche également.
  • Traversez la route et prenez à droite la voie qui vous conduira vers le Port de Richard à travers les vignes. Continuez toujours tout droit. A l’extrémité de cette voie, prenez à droite la D2 jusqu’au chenal de Richard. Arrivé au port, vous pouvez continuer tout droit sur 500m pour découvrir le site archéologique de la chapelle riche en histoire !
  • Revenez sur vos pas pour rejoindre le port de Richard , passez le long des cabanes, longer le chenal de Richard sur le cordon. A l’extrémité à droite la « plage » puis suivez la digue. Tout au long, vous constatez la présence de nombreux carrelets. Observez bien, on ne sait jamais vous pourriez voir les pêcheurs en action et si vous êtes chanceux peut-être qu’ils vous montreront l’intérieur de leurs petites cabanes de pêches si charmantes ! Avancez jusqu’au phare et admirez ce paysage si particulier où vivent toutes sortes d’animaux.
Vous allez adorer
  • La beauté des carrelets
  • Monter en haut du phare de Richard, panorama à 360°
  • Rencontre avec des passionnés!

Points d‘intérêts

  • Le phare de Richard
    Le phare de Richard

    À l’origine, un arbre planté sur la rive servait de guide aux marins. Cet arbre était connu comme l’arbre de Richard. Au début du 19ème siècle, l'arbre est abattu par une tempête. Un phare cylindrique haut de 18 mètres est construit en 1843. La hauteur de ce phare s’avère insuffisante et un deuxième phare est érigé à proximité en 1870. Il est entièrement métallique et d'une hauteur de 31 mètres. En 1953, l’activité du phare s’arrête. Trente années plus tard, en 1983, la commune de Jau-Dignac-Loirac, achète et entreprend la restauration du phare de Richard, pour en faire un lieu touristique et culturel, reconnu et apprécié. La belle histoire du Phare de Richard continue pour notre plaisir.

  • Le port de Richard
    Le port de Richard

    Comme la plupart des petits ports des mattes du bas médoc, a été créé entre 1850 et 1880, sur le débouché des chenaux de drainage suite à l’endigage des mattes, commandé aux ingénieurs hollandais. Le port de Richard comme celui de Goulée, est devenu une plateforme de préparation et de transfert de naissains, jeunes huîtres pêchées dans l’estuaire pour être élevées ensuite dans le bassin d’Arcachon. Interdite en 1979, la commercialisation des huîtres est de nouveau possible.

  • Les carrelets
    Les carrelets

    Cabanes de pêcheurs, les pieds dans l’eau, construites en bois sur pilotis et reliée à la falaise par un ponton. Le grand filet carré, suspendu à un mât, est descendu et remonté à l’aide d’un treuil avec contrepoids. On trouve les carrelets le long de l’estuaire de la Gironde et sur le littoral charentais. Les carrelets sur ponton ont été très affectés par la tempête de décembre 1999 et la tempête Xynthia de février 2010. De nombreux carrelets ont été reconstruits selon des règles très strictes, matériaux, couleurs, superficie...

  • La stèle des Diguayres

    Proche du phare de Richard, on est interpellé par un petit monument, un panneau fixé sur un petit mur de pierres. Il s’agit de la ‘’Stèle des Diguayres’’ qui ‘’veut honorer les générations d’hommes qui, depuis quatre siècles ont travaillé à l’assainissement du Nord Médoc et à la défense de leur terre.’’

Informations complémentaires

Partager

Séduit ? Partagez cette pépite #oceanesque avec votre communauté !

Disponibilités

Informations à titre indicatif, à vérifier auprès du prestataire hébergeur.

  • Disponible
  • À vérifier
  • Complet / Fermé
Demande d'informations

Tenté ? Contactez le prestataire directement !

Boucle du Phare de Richard