Retour
Les visites de lacanau
OT Médoc Atlantique
Distance : 1,6 km
Indic Overlay Map
couverture
Villa Plaisance
Villa Ismée
Ubu
Villa Tirrita
Villa Jeanna (2)
Villa Thaïs

Le circuit des villas canaulaises

Lacanau Océan, connu mondialement pour ses spots de surfs et ses belles plages, cache dans ses rues de magnifiques villas du début du XXème siècle.

Le temps d’une promenade, remontez le temps et laissez-vous séduire par le charme de ce patrimoine architectural pittoresque.

Cette station balnéaire a réussi à évoluer avec le temps et à s'adapter aux changements. Aujourd’hui, nous y venons non seulement pour le surf mais aussi pour sa nature préservée et ses multiples activités.

Détails de la balade

  • En sortant de l’office de tourisme, tournez vers la droite pour découvrir la villa du Matelot. « Le matelot » fut installé par M. Jean Emile LACAZE, il y a 100 ans, sur la tour de sa villa, devenue quelques années plus tard le restaurant « Le Matelot ». Cette statue disparut au cours des années 1940. M.Jean Emile LACAZE fut le fondateur en 1907 de l’établissement des « bains de mer » qui porta son nom et fut l’un des facteurs du développement de la station balnéaire. Le matelot a symbolisé pendant 40 ans le site où furent construites, à la demande expresse des élus de Lacanau, la gare et les dépendances, au nord du Crohot des matelots. Le nom de « Crohot » ou « Croot » était donné au Lettes ou Lèdes, c'est-à-dire un espace plus ou moins grand entre les dunes.
  • Revenez sur le parvis de la salle l’Escoure et dirigez-vous vers la droite direction le parking situé face au mur de la salle. Arrêtez-vous, la fresque peinte, face à vous, représente l’arrivée du train en 1906. Elle a été réalisée par F. Hauselman en 2006 à l’occasion des 100 ans de Lacanau-Océan. basco-landais) et prenez le trottoir en demi-cercle vers la gauche. Longez la résidence et arrêtez-vous un moment pour admirer sa façade classée datant de 1906. C’était l’ancien hôtel l’Etoile d’Argent (1906). Puis tournez à droite Avenue de l’Adjudant Guittard. Faites une halte devant la mairie annexe appelée aussi la villa Plaisance.
  • De l’autre côté de la route, vous avez Stella (1906) et son belvédère. Sur votre droite vous apercevez le square Pierre Ortal père fondateur de Lacanau Océan dont le buste fut érigé en 1924. Derrière, se profile la villa Chambrelent (début 1920).
  • Empruntez la rue Jacquemin Perpère, à droite. La villa Colibri (1915) dont les deux fenêtres avec leurs bandeaux de pierres taillées en forme de mitre sont surprenantes, comme son mur tapissé de briquettes rouges. A droite au n°12, remarquez l’originalité de cette villa avec deux portraits expressifs en terre cuite. Le toit de la terrasse et son entrée représentent des arbres et des branches, réalisés en béton-mortier. Il en va de même pour certains objets du jardin et le mur de clôture, finement ornementés. Passez devant un petit parc, au fond la villa Ismée.
  • Continuez tout droit et arrêtez-vous devant le chalet Miramar (1924), typique de l’architecture des montagnes. Contemplez l’imposant cyprès de Lambert de plus de 100 ans. A gauche, au coin de la rue A. Dumas, la villa Monette (1910) admirez le splendide monument de marqueterie en pierre. Continuez la rue J. Perpère, sur votre droite après le cabinet médical la villa UBU.
  • Tournez à droite et empruntez la rue Pierre Durand. A gauche, LOC LAUR (début des années 30) de style régionaliste du Bassin d’Arcachon avec un jeu original de pierres et briques autour des fenêtres. Puis à droite après Turquoise, vous tombez sur un des plus beaux modèles de villas de style néo basque basco landais : Tirrita (1926)
  • Arrive ensuite Emilien (1918) sur la gauche avec un bandeau en pierre qui fait le tour de la villa. De l’autre côté, s’offre à vous la Favorite (1933) une des plus belles villas de style régionaliste Bassin d’Arcachon. Sigurd (1916) sur votre gauche est l’archétype des villas de la fin du pittoresque mélangé au style régionaliste Bassin d’Arcachon. Puis vous tombez sur Lakmé (1925) avec sa façade composée d’une multitude de cabochons (boules de céramiques). Un peu plus loin sur la droite Douce Brise (1925) et sa jolie frise en bois ajouré. Dirigez-vous vers la rue E. Faugère. De suite à gauche, cachée dans un parc boisé, la magnifique villa Beau Site (1906) dont la façade ressemble à la villa plaisance multiplié par deux. En face, se dresse l’imposante villa Jeanna. 1907). Mr Courtesolle, le 1er propriétaire, fut à l’initiative de la construction d’un tennis. Vous pouvez encore apercevoir le tracé dans le jardin de la villa les sports située de l’autre côté. Il fut aussi à l’origine du 1er casino « les pins » situé à proximité (aujourd’hui détruit).
  • En descendant la rue E. Faugère, sur la droite vous apercevez la villa Cerbère au n°18/20 (1907), entièrement rénovée dont les menuiserie sont été faites par Emile Baudoux le 1er menuisier de Lacanau. Plus bas à droite, vous tombez sur la Villa Chantemer (1907-1908) avec son magnifique conduit de cheminée et sa tour carrée. Juste à côté, vous faites connaissance avec Mimi Pinson (1908), dont le portrait est sculpté, et ses frises en céramique. Avez-vous trouvé la coquille Saint-Jacques ? Juste après, admirez et comparez deux villas du début des années 1920, de style régionaliste Bassin d’Arcachon : Thaïs et la villa les Genêts et son mur en briques rouge et ocre.
  • Plus loin sur la gauche, remarquez le magnifique cartouche en pierre avec un décor en céramique turquoise de la villa Les Algues (1924). La Perle (1923) avec des encadrements des baies style art déco. Avant de revenir à l’office de tourisme, jetez un coup d’oeil à la façade de derrière de la villa plaisance plus de style balnéaire.
Vous allez adorer
  • un parcours complet sur Lacanau

Informations complémentaires

Partager

Retrouvez toute l'actualité de Médoc Atlantique sur les réseaux sociaux et soyez visible avec le #oceanesque !

Disponibilités

Informations à titre indicatif, à vérifier auprès du prestataire hébergeur.

  • Disponible
  • À vérifier
  • Complet / Fermé
Demande d'informations

Tenté ? Contactez le prestataire directement !

Le circuit des villas canaulaises